Développer l’amour de soi: STOP à la dictature de la minceur… en perdant du poids!

Développer l’amour de soi: STOP à la dictature de la minceur… en perdant du poids!

[Cet article est une retranscription adaptée du Live Facebook donné par Hervé M.Liu, naturopathe, aux clients Vitanutrition]

Dictature Vs Amour de soi

L’été est véritablement la saison où la minceur est au cœur des préoccupations! Il n’y a qu’à regarder les couvertures de magazines pour valider cette affirmation.

Pour ma part, cette dictature de la minceur m’invite plutôt à me dire: « Et si nous nous aimions enfin… tel que nous sommes?! »

Au delà de 5Kg en trop, Hervé, naturopathe, nous dit que ce léger surpoids doit être considéré comme une alerte pour prendre sa vie en main.

Vous avez un message: Votre corps vous parle!

Selon Hippocrate

Le corps fait une maladie pour se guérir.

Le poids, tout comme la maladie, est la solution que le corps a trouvée pour répondre à une série de problèmes que l’on s’inflige.

Problème N°1: Manger trop acide

Les aliments sucrés, transformés, la viande, les fruits de mer, le café, le vinaigre… rendent le corps acide. Il s’agit d’un processus inflammatoire très agressif pour nos organes et nos articulations. Afin de se protéger, le corps va:

  • produire de la graisse corporelle
  • garder de l’eau dans ses cellules graisseuses

LA PRISE DE POIDS EST UNE RÉPONSE AU PROBLÈME D’ACIDIFICATION DE L’ORGANISME.

Perdre du poids demande alors de résoudre ce problème d’acidification et non PAS de faire un régime.

Problème N°2: Apporter trop de calories à son organisme

Les calories sont apportées par les Glucides, les Lipides et les Protéines. Notre corps transforme l’excédent calorique en graisse.

Nous mangeons bien plus souvent nos émotions que par nécessité! L’appel du sucre révèle un besoin de plaisir immédiat; le gras un besoin de satisfaction qui nous poseL’industrie alimentaire a bien compris qu’en mangeant nous recherchions des sensations, des émotions! D’où le désintérêt pour la nutrition cellulaire au profit de la recherche sur les saveurs et textures qui sont des déclencheurs d’achat et créant parfois l’addiction.

La graisse créée est alors éloignée le plus possible de nos organes vitaux pour les protéger, se logeant sous notre épiderme.

Fabriquer de la graisse est une activité additionnelle pour notre organisme qui s’épuise car les cellules graisseuses sont vivantes, irriguées par tout un réseau capillaire et utilisent deux stratégies pour ne pas disparaitre une fois créées:

  • elles baissent notre métabolisme de base (obligeant notre corps à brûler moins de calories)
  • elles envoient des pulsions de faim appelant sucre et gras!

De l’hygiène alimentaire à la fin des régimes

La clé de la perte de poids tient en seulement deux points:

  • Alcaliniser notre corps en mangeant plus de fruits et de légumes. Le GREEN est un allié précieux car riche en 22 super aliments alcalinisant.
  • Contrôler l’apport de calories en choisissant de bons lipides (huile de colza, d’olive et de coco), des glucides à index glycémiques bas (légumineuses, céréales et 2 à 3 fruits bien mûrs par jour), des protéines faibles en graisses (Focus sur les protéines végétales comme par exemple le VEG Angel avec lequel je prépare mes galettes de légumes)

Et de manière holistique, que raconte notre excédent de graisse corporelle?

Nous ne sommes pas qu’un corps physique, nous sommes aussi un corps émotionnel.

La graisse est comme un sac, qui nous enveloppe, rempli de déchets (la pollution grandissante fait que nous avons plus de 300 produits chimiques dans notre corps)

Plus nous avons de graisse, plus nous nous transformons en poubelle ambulante!

La graisse accumulée représente notre passé accumulé dans notre présent: une sorte de bibliothèque, mémoire de nos pensées, nos croyances, nos schémas comportementaux, nos peines, nos douleurs… la JOIE est rarement présente dans nos cellules adipeuses.

Porter ce passé qui nous pénalise, nous empêche d’être la personne que nous voulons être dans le présent faisant tourner en boucle les questions suivantes:

POURQUOI dans le présent ma vie ne va pas aussi bien?

POURQUOI dans le présent je n’avance pas aussi vite que je le désire?

… parce que je porte mon passé!

Je t’invite donc à être dans le moment présent avec une vision claire du futur afin de te libérer et assumer cette autre personne que tu es!

Perdre du poids n’est pas qu’une histoire d’esthétisme! C’est un processus d’amour de soi

Imagine un instant ce que serait ta vie sans ces kilos en trop… 🙂

Pour être accompagnée dans le processus d'amour de soiHygiène alimentaire et / ou perte de poids

 

Fermer le menu