L’autonomie financière grâce au minimalisme appliqué à ton logement

L’autonomie financière grâce au minimalisme appliqué à ton logement

C’est en lisant le superbe livre de Dominique Loreau, « Vivre heureux dans un petit espace » que j’ai réalisé qu’il y avait un moyen très simple d’arrêter de courir après le temps, l’argent, la liberté pour plus de bien-être au quotidien.

Le point de départ, c’est notre lieu de vie et nous allons voir que minimalisme et petit espace combinés promettent pas moins de 6 avantages!

Quand moins devient plus!

A moins d’en avoir l’utilité pour un usage professionnel, par exemple, une grande maison peut vite être un poids à bien des niveaux dont le premier étant financier.

Il a été relevé que plus l’espace de notre logement est petit, plus la joie au cœur du foyer est grande! Le bonheur nait dans notre espace intérieur et plus notre espace extérieur est réduit plus il nous invite à rencontrer et élargir notre espace intérieur.

Rappelle toi ces cabanes dans lesquelles tu te tapissais enfant et comme ces sensations de sécurité et de bonheur paisible remontent en toi rien qu’à l’évocation de ce souvenir!

Grand appelle à toujours plus grand dans l’empire du consumérisme. Et plus nous possédons plus notre temps, notre santé, notre tranquillité, notre sécurité et notre bien-être nous échappent. Combien font le grand écart entre possessions de plus en plus nombreuses et recherche de sens à leur vie? Pourquoi le secteur du bien-être est en pleine explosion? Parce qu’il répond à un BESOIN urgent de revenir à soi, en soi, en notre espace intérieur si vaste et source inépuisable de bonheur.

6 avantages à avoir un petit logement à soi

De façon très pragmatique, envisager la possibilité d’avoir un petit toit rien qu’à soi permet:

  • d’avoir moins de soucis et plus de LÉGÈRETÉ
  • d’avoir plus de TEMPS
  • d’avoir plus de VITALITÉ
  • d’avoir moins de FRAIS FINANCIERS
  • un accès à la PROPRIÉTÉ plus aisé
  • l’accès au CONFORT et au LUXE

Mise en perspective pour sortir de la course des rats!

Si la course des rats est un concept dont tu n’as jamais entendu parler, je t’invite à regarder ce petit film d’animation de 4 minutes des plus éloquent.

Imagine un instant ce que serait ta vie dans un petit logement…

Tu aurais manifestement moins d’heures de travail à accomplir pour rembourser l’emprunt qui chaque mois ampute ton budget.

Tu serais d’ailleurs sûrement déjà propriétaire de ton bien et tu pourrais ainsi profiter dès maintenant de l’argent, issu de ton travail, pour partir en vacances, aller te faire masser chaque semaine, passer du temps avec tes enfants… au lieu de devoir rester entretenir le grand jardin, repeindre les volets, passer un quart de ton week-end à faire le ménage ou d’autres activités du genre, chronophages inutiles et asservissantes!

De l’ordre naitra la sérénité.

La fatigue est une voleuse de temps et le logement idéal est vraiment celui où il n’y a presque rien à faire. Observe quand ton agenda déborde, que ton temps est encombré, combien ton esprit l’est aussi… et ta maison, reflet de toi même également!

Partir de plus grand pour aller vers plus petit

Si actuellement tu es en train de rembourser un emprunt pour ton logement et que cet article te questionne, je t’invite à calculer combien te coûte au mètre carré ton lieu de vie réellement en additionnant:

  • le remboursement de l’emprunt (qui a fait gonfler le prix de ta maison afin de remercier le banquier qui te l’a accordé 😉 ) OU le loyer que tu payes et que tu perds chaque mois.
  • les impôts fonciers si tu es propriétaire
  • la taxe d’habitation
  • le temps que tu passes au ménage ou le montant que tu payes pour une femme de ménage
  • le temps que tu passes à l’entretien, jardin compris si tu en as un ou le montant que tu payes un prestataire de service
  • l’argent que tu dépenses en meubles et objets pas toujours utilisés afin de remplir et décorer l’espace disponible

Fais le calcul….

Il n’est jamais trop tard! Lorsque tu disposes de grand, tu peux toujours désencombrer ta maison puis la revendre. Avec ce capital, tu peux accéder facilement à la propriété et peut-être même être libre de tout remboursement d’emprunt!

Maman solo locataire cherche petit espace dans lequel vivre heureux!

Quelle lucidité dans le livre de Dominique Loreau: la femme ne devrait jamais se mettre en couple sans avoir un toit à elle. Un studio suffit!

Un couple sur deux ou trois, selon les régions, divorce ou se sépare. Et je connais la précarité des mamans solo qui ont décidé de faire confiance à l’amour…

Même si chaque femme aujourd’hui aspire à être autonome, nos comportements dans le couple et la répartition des rôles au sein du foyer font que la gestion du quotidien et des enfants est encore très largement assumée par la femme pendant que monsieur assure majoritairement les ressources financières.

En cas de séparation, bien souvent, la femme continue de s’occuper des enfants. Monsieur continue d’avoir les ressources financières importantes et madame la maison… avec les lourdes charges à assumer seule et un revenu qui n’a pas évolué!

Aujourd’hui, j’aspire à cet autonomie et à acquérir un petit logement cocon qui ne sera jamais vendu (sauf pour un autre qui serait mien).

Aujourd’hui j’aspire à m’entourer de peu d’objets, élégants, choisis, qui me procurent un plaisir immense à les utiliser au quotidien. Il n’y a plus de place dans ma vie pour l’inutile.

Pour aller vers cela, je mets tout en œuvre pour accéder à la propriété sans emprunt. Il est important pour moi de ne pas amputer ma liberté de profiter de chaque instant, sans courir pour payer des charges et tenir mon engagement auprès des organismes financiers. La lecture du livre de Dominique Loreau « Vivre heureux dans un petit espace » a réveillé encore plus fort en moi ce désir là. Parce que le QUOI, ce que je désire est clair et fort, le COMMENT est venu à moi.

J’ai saisi l’opportunité de me générer un revenu mensuel croissant qui sera au service de ce projet! Depuis janvier 2018, la croissance de ce revenu est de 10% en moyenne chaque mois (la transparence m’invite à vous le partager ci-contre)… quel emploi me permettrait d’avoir une telle croissance pour accéder à mon rêve?

Je sais combien la fenêtre peut être petite et l’horizon restreint quand on est maman solo… Aussi, je t’invite à découvrir toi aussi l’opportunité que j’ai saisie et sans laquelle aucun de mes projets ne me semblerait accessible.

Que serait demain pour toi si l’argent et le temps n’étaient pas un problème? Que serait demain pour toi si tu envisageais d’acquérir un petit logement à toi, un cocon, un lieu de retranchement et de sérénité car tu aurais toujours un lieu où aller?

Je découvre la possibilité de créer un revenu complémentaire croissantà temps partiel et depuis chez moi

 

 

 

Fermer le menu