Pourquoi méditer vous aide à VOIR plus clair?

Pourquoi méditer vous aide à VOIR plus clair?

Afin de retrouver une vision claire, nette, ou simplement d’entretenir ses yeux,  il est essentiel de travailler sur plusieurs axes:

  • (re)trouver sa raison d’être, sa vraie nature et l’exprimer au monde.
  • éliminer toute forme de stress et accéder à plus de sérénité la plupart du temps.
  • avoir une alimentation saine, naturellement riche en substances nutritives.
  • avoir un état d’esprit positif et avoir foi dans le processus de transformation.

La méditation est un véritable soutien pour progresser sur ces quatre piliers!

Aujourd’hui, qui n’a jamais entendu dire que la méditation était bonne pour la santé et qui plus est…. gratuite!! Tout le monde peut méditer où il veut, quand il veut!

Dans le livre de Martin Brofman, « VOIR de mieux en mieux », le lien entre notre façon de VOIR et notre façon d’ÊTRE est clairement établi. L’astigmate, plus particulièrement, est souvent perdu, se sachant plus quelle direction choisir puisqu’il ne sait pas très bien lui même qui il est. Ses actions sont souvent dictées pour faire plaisir, pour se conformer au groupe, créant une réalité qui le dérange. La méditation invite à se focaliser sur une seule chose. Ceci aiguise notre perception du monde et notre regard.

Le porteur de lunette a des difficultés à révéler son VRAI SOI. Caché sous des croyances, des valeurs qui ne sont pas véritablement les siennes. La méditation permet peu à peu une plus grande conscience de soi

Dans nos vies trop remplies, le stress nous asphyxie. Je parle souvent des effets du stress dans notre corps et plus spécifiquement sur nos globes oculaires, créant nos défauts de vision. Grâce à la méditation, le stress et les peurs s’évaporent. L’état d’esprit change, est beaucoup plus dans l’acceptation et cesse la lutte, le combat contre tout ce qui dérange pour enfin construire quelque chose de neuf.

Il a été observé que les porteurs de lunettes avaient une respiration incomplète. Dans les moments stressants, nous sentons cette oppression au niveau de la cage thoracique. La relation stress-problème de vue apparait encore comme une évidence. Méditer permet de travailler sur sa respiration afin qu’elle soit ample et complète.

Enfin, et ce fut une surprise, j’ai découvert un lien entre la méditation et l’alimentation dans le blog de Cédric Villa « Techniques de méditation » magnifiquement bien renseigné! Nous sommes ce que nous mangeons. Nos aliments ont une influence sur notre état d’esprit, nos émotions et nos émotions impactent nos choix alimentaires. Plus la détente s’installe, et plus nous allons vers une alimentation saine (Il est même question de végétarisme sur le blog de Cédric mais je ne ferai pas de prosélytisme. Devenir végétarien est une démarche personnelle). Alors, que ce soit la méditation qui t’amène à une alimentation saine ou l’alimentation saine qui t’invite à méditer… dans les deux cas, c’est bénéfique 🙂

C’est décidé, dès demain, je médite!

Ok mais alors, où, combien, comment…

Le bon moment

Dans le cadre de notre projet de retrouver une vision claire ET de découvrir notre vraie nature, je conseillerai de pratiquer le matin. J’ai testé le midi car je n’avais pas eu pris le temps le matin… c’est trop bruyant! J’ai décalé au soir et je me sentais trop fatiguée, je m’endormais!

Le matin, cela me permet de commencer ma journée en étant super zen et avec clarté!

Combien de temps

Idéalement, 10 minutes minimum tous les jours apporteraient déjà tous les bienfaits de la méditation. Pour ne pas me soucier du temps qui reste et ouvrir les yeux toutes les 3 secondes, je mets mon portable à sonner et j’oublie le temps 🙂

Dans le livre VOIR de mieux en mieux, il est conseillé de pratiquer 15 minutes. Comme j’ai fait du projet de retrouver une vision claire une priorité, je médite 15 minutes. Je suis surprise, après 2 mois de pratique, que je trouve cela très très court! Patience et persévérance… tu vas vite adorer!

Le bon endroit

Peu importe, tant que tu es au calme. Pour moi, c’est le matin avant le réveil de la maisonnée. Je porte des vêtements décontractés et je suis sans chaussures pour être en contact avec le sol. J’allume une petite lumière douce et je tiens à n’avoir aucun support musical… juste le silence, pour mieux m’entendre et me retrouver.

Posture

Je me mets assise sur chaise ou en lotus sur mon fauteuil ou mon tapis de sol (un peu frais en ce moment!). L’important c’est d’avoir le dos bien droit et le plexus solaire dégagé. Mes mains sont posées, paumes vers le haut, sur mes genoux. Toute ma posture indique que je suis dans l’accueil et l’ouverture.

Par quoi commencer?

Tu es en position, dans le cadre idéal, au bon moment…

Pour commencer, relaxe toi: les yeux fermés fais 5 respirations amples et profondes. Enchaine par une relaxation totale de ton corps, des orteils au cuir chevelu puis concentre toi sur ta respiration.

Au début, où mille pensées me submergeaient, je comptais mes respirations…. de 1 à 10 puis de 10 à 1 😀 Quand je perdais le fil à cause de mes pensées, je revenais à ma respiration et à mon décompte.

Moins je perdais le fil et plus je mesurais ma progression! Aujourd’hui, je savoure simplement le silence, le fait d’être là et j’observe ce qui se passe dans mon corps, je visualise le processus de transformation au niveau de mes yeux.

Quand je les ouvre à nouveau, un sourire monte en moi devant tant de clarté, malgré la nuit noire.

Une chose est certaine, c’est que j’ai longtemps détesté méditer, rester là, à ne rien faire alors que tant d’autres choses m’appelaient! Ces choses là étaient-elles vraiment indispensables? Depuis que j’ai trouvé un sens à la méditation, c’est devenu une pratique quotidienne et plaisante.

En quoi cela va faire sens pour toi? … et quand commences-tu? 🙂

Fermer le menu