En automne, on laisse tomber

En automne, on laisse tomber

Voilà une invitation qui ne me ressemble guère! En automne, on laisse tomber…

Laissons tomber seulement ce qui n’a plus lieu d’être!

Cela fait bientôt une année que je partage avec toi mon cheminement pour aller de plus en plus vers celle que je suis vraiment. L’idée n’est pas de transformer cet espace en journal intime mais de t’accompagner dans des étapes clés que j’ai identifiées, pour que toi aussi tu puisses aller vers cet alignement, source de tant d’aisance et de joie.

En automne, on laisse tomber l’acharnement

Je me suis souvent posé cette question: Quelle différence fait-on entre acharnement ou entêtement et persévérance avec une perception de l’action juste à poser?

S’acharner porte un goût de violence et d’hostilité! “S’acharner” ou donner le goût de la chair pour, tel le faucon, s’abattre sur sa proie. On laisse tomber? 🙂

S’entêter ou agir avec sa tête, ce mental omniprésent qui coupe du cœur qui lui, sait véritablement. L’entêtement… on laisse tomber aussi? 🙂

Retrouver un rythme juste

Alors vient la persévérance avec l’idée de percevoir avec justesse les actions à poser pour avancer sur son propre chemin.

En automne, on laisse tomber l’agitation, ce qui n’a plus lieu d’être, ce qui ne résonne plus avec qui nous sommes vraiment.

en automne, on laisse tomber les feuilles mortes, les peurs et les croyances, pour revenir à soi et ses essentiels, son ikigaï

C’est une saison magnifique. J’ai mis du temps à l’aimer car j’avais sans doute peur de regarder avec honnêteté en moi même. L’automne appelle à cela. A l’équinoxe, la sève des arbres redescend, provoquant la chute des feuilles qui se parent avant de mille couleurs chatoyantes.

La nature semble s’endormir mais c’est une activité intérieure très intense qui se met en place. Elle fait stock d’énergie pour se préparer à l’hiver, en cessant d’alimenter les feuilles devenues inutiles. Le rythme s’apaise pour revenir à l’essentiel: soi.

Le retour à soi et ses essentiels

Débarrasse toi donc de tes feuilles mortes avant l’hiver. Ce sera une saison d’introspection, de gestation, pour renaitre plus grand, plus fort au printemps prochain!

Tu auras compris que ce billet est très métaphorique! Il est temps d’aller un peu plus en profondeur maintenant. Quelles sont ces feuilles dont tu vas te débarrasser?

Voici quelques questions à te poser.

Au niveau de ta carrière

Mon job me plait-il? Quels sont ses aspects que j’aime et que j’ai envie de développer? Quels sont au contraire les points qui me heurtent et que j’aimerais éliminer ou transformer?

Au niveau de ton couple

Ma relation de couple est-elle épanouissante? Et mon couple intérieur… ai je enfin réussi à équilibrer le masculin et le féminin en moi? A quoi j’aspire pour grandir encore à travers moi, à travers l’autre? Quelles sont les modes de communication dont j’ai envie de me débarrasser? Quoi d’autre à la place?

Au niveau de ta famille

Suis je en paix avec ma famille? Qu’ai je accepté auparavant qui m’empêchait d’être moi même? Quelle attitude je décide de laisser tomber dans le respect des autres ET de moi même?

Au niveau de tes projets, de ta créativité et de tes loisirs

Quels projets ne me font plus vibrer? Où est ce que je continue de m’investir alors que cela ne fait plus sens pour moi? Pourquoi? Quelle évolution ai je noté en moi pour valider la justesse dans l’abandon de ce projet? Quoi d’autre m’appelle aujourd’hui?

Au niveau de ton environnement géographique

L’environnement dans lequel je vis me convient-il? Qu’est ce qu’il me renvoie en terme d’énergie, celle que je porte en moi? Que suis je prête à laisser tomber pour aller vers un lieu qui me porte, en harmonie avec qui je suis vraiment? Quelles peurs et quelles croyances dois je lâcher pour cela?

Au niveau de ta spiritualité, ta croissance personnelle

Suis-je en capacité de passer du temps avec moi même? Le silence, les promenades en pleine nature, la méditation, le recueillement, l’écriture… font ils partie de mon quotidien? Qu’est-ce qui m’en empêche? Puis je lâcher ces empêcheurs de me connecter à plus grand que moi, à ma vraie nature, à mon essence même?

Au niveau de tes finances

Ma situation financière est-elle satisfaisante? Est-ce que je me sens limitée dans mes choix? Que faudrait-il pour que je perçoive l’abondance tout autour de moi? Quelles sont les croyances que je dois encore lâcher?

Et au niveau de ta santé

Comment je me sens le matin en me levant? Quelle énergie je porte encore (ou pas) quand vient le soir? Quelle est la qualité de mon sommeil? Mon alimentation est-elle au service de mes projets? Me donne-t-elle toute la vitalité nécessaire? Quelles améliorations pourrais-je apporter? Quelles habitudes devrais je modifier? Dois-je apprendre sur le sujet?

En automne, on va un peu plus vers ce qui fait sens pour soi

L’automne est une période de bilan, de récolte et de transition.

Fais le point en t’aider des questions que je te propose au dessus et connecte toi à l’abondance sous toutes ses formes. En faisant le bilan de ce que tu as appris, ce en quoi tu as progressé durant une année, tu capitaliseras tes forces et tes nouvelles compétences pour entrer en gestation durant l’hiver afin de renaitre à toi, en plus grand, en plus vibrant, en plus lumineux au printemps suivant!

en automne, on laisse tomber les feuilles mortes, les peurs et les croyances, pour revenir à soi et ses essentiels, son ikigaï

L’automne est le moment parfait pour faire son IKIGAÏ. Cet outil incroyable, loin d’être simpliste, est une véritable carte au trésor et le trésor… c’est toi!

Rassemble dans ton Ikigaï tout ce qui fait sens pour toi et regarde la voie qui se dessine… c’est TA voie! Un chemin à suivre pour vivre avec aisance et joie.

Je t’accompagne dans la mise à jour de ton IKIGAÏ pour faire de ton automne, une saison d’abondance! L’expérience t’appelle t-elle?

ebook choisir une vie pleine de sens et avancer avec confiance, ikigaï

Laisser un commentaire

Fermer le menu