J’arrête de… mais c’est pas facile!!

111Vous vous êtes assurément déjà dit un jour une de ces choses:

“J’arrête le sucre, le gluten!”

“J’arrête de fumer!”

“J’arrête de me plaindre!”

“J’arrête de courir tout le temps…”

Si la seule décision suffisait à réussir, ça se saurait 😉

C’est une fois l’annonce faite que nous mesurons l’ampleur et la difficulté du projet!

Premier constat… la douleur!

Personne ne vous avait prévenu?? Enlever quelque chose d’habituel de son quotidien… c’est douloureux! Si cette chose est là, c’est parce qu’elle a une fonction et rien qu’une seule… vous donner du plaisir!

Nous fuyons la douleur. Nous recherchons le plaisir (Ne me la racontez pas… nous sommes tous conçus comme cela 😀 )

Prenez un peu de recul et observez:

Il fait gris dehors, humide, ça sent l’automne comme on dit chez moi 10 mois sur 12 de l’année.

Besoin de réconfort? Aller… un petit carré de chocolat! Un lait chaud! Une sucrerie (je vous jure que dans de nombreuses maisons, il y a des coffres fort remplis de bonbons en cas d’attaque climatique!!)

Cette sucrerie vous apporte un bien-être immédiat (bon sang! si vous pouviez voir ce qui se passe dans la machine extraordinaire qu’est votre corps, vous opteriez pour une autre stratégie de réconfort!)

Imaginez encore:

222Stress soudain! Votre petit chéri d’Amour vient de renverser sur lui son verre de jus de fruit 7 minutes 33 avant de partir pour l’école… vous râlez!! (mais si! vous êtes des parents géniaux! Stressés mais géniaux!)

Après avoir sorti deux ou trois noms d’oiseaux exotiques, vous vous sentez soulagés (doudou est changé et vous êtes même presque à l’heure pour l’école!)

Vous voyez?

DOULEUR (tristesse, stress) –> SOLUTION (sucrerie, râlerie…) –> PLAISIR (soulagement…aaaaah! 😛 )

Alors pourquoi vouloir arrêter si au bout le plaisir est toujours là? Il suffit de répéter à loisir la même mécanique Douleur -> Solution -> Plaisir?

Il n’empêche que ce plaisir là est souvent éphémère… et que les dégâts collatéraux sont immenses!

Faites quelques recherches sur les effets du sucre et du stress pour ne nommer que ces poisons sur votre organisme.

Pour ma part, l’hyperactivité, le diabète, le cancer et les accidents cardio vasculaires ne font pas parti de mes projets! Et j’ai tant d’Amour pour mes enfants que je fais en sorte que le meilleur leur arrive (OUI, je suis une mauvaise maman qui ne leur donne ni gâteaux non faits de mes mains, ni bonbons et J’ASSUME! )

La recherche de plaisir immédiat est une vraie drogue! On en veut toujours plus!

Saviez-vous d’ailleurs que le sucre est plus addictif que la cocaïne? De nombreuses études le montrent et il est Partout (dans les produits d’alimentation transformée).

Alors en effet, il faudra se sevrer…. du sucre, de râler, de courir, de fumer, de travailler 15h par jour (c’était mon addiction!)…

Un sevrage en douceur

5 étapes pour réussir:

  • Je prends la décision: J’arrête de… consommer du sucre
  • Pourquoi? Quelle est ma motivation? Qu’est ce que je veux à la place? je veux plus de vitalité, de bonne humeur et d’énergie dans la journée!
  • Que puis je AJOUTER dans ma journée qui me procurerait DÉJÀ ce que je recherche? Je peux commencer par manger un fruit avant chaque repas. Vous voyez… c’est malin 😉 J’arrête mais… je n’enlève rien!! 😀 J’ajoute 😉
  • J’observe! L’apport de fruits va me faire arriver à satiété avant de finir le paquet de gâteau habituel!! Ajouter un deuxième fruit que vous aimez le lendemain. Focalisez vous sur ce que vous ajoutez de bon. Le bon va naturellement chasser le mauvais. Il n’y aura plus de place pour lui!
  • Je célèbre! Non, non non! pas avec une forêt noire diaboliquement bien présentée sous emballage plastique et n’attendant que vous dans son rayon “au champs”. Offrez vous plutôt une sortie, un moment détente, un livre…

A vous de jouer!

Bon, en cas de craquage (oui, oui, oui ça arrive… et vous ne serrez pas fouettés sur la place publique!):

  • Faites que vos échecs soient très douloureux!! mais pour l’équilibre, célébrez chaque réussite en GRAND! Vous deviendrez addict aux célébrations 😉
  • Soyez doux avec vous malgré tout et faites le point sur une semaine. Nul n’est infaillible dans l’instant présent et cela n’empêche pas la progression sur le long terme.

Allez, vous êtes prêts pour acquérir encore plus de Liberté? Dites moi! Qu’allez-vous arrêter?

333