Temps pour soi et avec soi

Temps pour soi et avec soi

Ce matin, un sentiment curieux m’envahissait…
Nous nous retrouvons confinés chez nous, dans des conditions qui ne sont pas égales, j’en conviens (l’Ardèche, la nature sauvage et préservée, le calme, la terrasse pour y manger, le grand jardin où aller taper le ballon ou se faire un badminton… ça n’est pas l’espace clos d’un immeuble sans balcon)


J’observe le monde. Je vois et participe à quelques initiatives de nous relier avec tous les moyens dont nous disposons. Je m’émerveille du lien Humain, chaleureux et authentique qui se réveille. Je savoure la créativité des gens et la générosité des partages.Et puis je prends du recul et je compte….


Oui, je compte! Le nombre d’heures passées derrière un écran:

  • pour faire l’école à la maison
  • pour télétravailler
  • pour se distraire, rire beaucoup
  • pour garder le lien avec sa famille, ses amis.
  • pour se sentir UTILE et contribuer, faire sa part.

Je me suis posé la question aussi! Vais je créer un nouveau groupe? Vais je inonder Facebook et Instagram de conseils en tout genre pour vivre ce confinement au mieux?

Je suis partagée…Nous avons l’occasion de ralentir le rythme, d’être en tête à tête avec nous même, de nous poser de bonnes questions … parce que demain se construit toujours dans le moment présent!

Et cette sur-sollicitation sur les réseaux nous prive de cette intimité avec nous même.Sommes nous si addict à quelque chose d’extérieur à nous pour nous sentir bien?Je me pose simplement la question. Je ne juge aucun comportement. 2 ans plus tôt, je n’avais pas cette sérénité, cette confiance en moi et cette foi en la vie pour me détacher de cette effervescence pour certains aujourd’hui rassurante.

Alors non… je ne crée pas de groupe, ni d’action spéciale autour de ce confinement. Je profite plutôt du SILENCE qui nous faisait tellement défaut pour ECOUTER. Oui, ce silence me permet de mieux écouter les besoins du monde.

Je sème ici et là, quelque chose qui peut être utile parce que j’ai entendu la difficulté d’occuper les enfants, la problématique de faire des courses, le désir de se régaler alors que l’on manque d’idée, l’inquiétude liée à son travail et à ce qu’il sera demain…

C’est amusant 🙂 Mon grand projet est de créer une maison d’hôtes et d’expression de soi… un lieu où se ressourcer, se couper des bruits du monde pour mieux entendre la voix de son cœur. Qu’est ce que je veux vraiment?

Sacré coup de pouce avec Corono! Nous voilà tous coupés des bruits du monde et avec la possibilité de nous demander “QUE VOULONS NOUS VRAIMENT?”

C’est si difficile de répondre à cela que nous nous sentons obligés de faire du bruit!! Le silence…

J’entends qu’il puisse être angoissant.

Je sais aussi qu’il est notre salut, l’espace où demain va pouvoir se construire autrement!! Parce que AUTREMENT est une évidence! Depuis longtemps!Mais sommes nous prêts?

Laisser un commentaire

Fermer le menu